Formation CCA, une formation essentielle pour devenir hôtesse de l’air

Sommaire

Le CCA est un document indispensable pour tous ceux et celles qui souhaitent exercer une carrière dans les métiers de steward et d’hôtesse de l’air. Il est important de noter que le CCA est une attestation d’Etat essentielle pour pouvoir se lancer dans ces secteurs d’activité. Autrefois appelé CSS et CFS, le document de CCA est entré en vigueur en Avril 2013 et constitue aujourd’hui une obligation d’obtention pour pouvoir prétendre intégrer une entreprise de transport aérien basée dans l’Union Européenne.

Le CCA, Cabin Crew Attestation : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il est à noter que le « Cabin Crew Attestation » (CCA) ou « Attestation d’Equipage de Cabine » n’est en aucun cas un diplôme ou un titre donné aux stewards et aux hôtesses de l’air. Il s’agit principalement d’une attestation qui prouve que le professionnel a effectivement reçu les formations (théorique et pratique) spécifiques, au préalable, avant d’embarquer pour le vol. Cela sert alors de garantie que le steward ou l’hôtesse de l’air possède les compétences nécessaires pour assurer la sécurité à bord de l’avion. 

Cette attestation est délivrée par l’autorité locale de l’Aviation Civile, et elle n’est valable que pour une année. Sa validité peut toutefois être renouvelée à condition que le professionnel valide un certain nombre d’heures de vol.

L’attestation CCA sera alors maintenue valide si le steward ou hôtesse de l’air effectue plusieurs heures de vol en tant que stagiaire au sein d’une compagnie aérienne européenne.

Où passer une formation CCA ?

Il est à noter que la formation CCA ne peut être dispensée que par les compagnies aériennes européennes. Ainsi, pour pouvoir suivre une formation CCA, le candidat devra impérativement intégrer une des neuf écoles agréées et supervisées par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).

Conseils pour passer le CCA

Pour pouvoir obtenir une attestation CCA, le candidat aura l’obligation première de suivre une formation au préalable et de réussir l’examen final.

Les critères pour accéder à la formation CCA

Afin de prétendre obtenir une attestation CCA, l’individu devra tout d’abord suivre une formation au sein des centres agrées par la DGAC. Toutefois, l’accès à la formation CCA n’est pas donné et il faut remplir certains critères de sélections assez strictes. Voici la liste des conditions d’accès :

  • Avoir au minimum l’âge de 18 ans ;
  • Avoir obtenu son diplôme du Baccalauréat ;
  • Avoir de bonnes conditions physique ;
  • Savoir nager et être dans la capacité de parcourir au moins 5 mètres en moins de 2 minutes.

Le candidat devra également fournir quelques documents importants tels que : le certificat médical délivré par un des centres médicaux réservés aux personnels navigants et un titre de séjour ainsi qu’un passeport valide et valable pour toute l’année de formation pour les candidats étrangers.

Le déroulement de la formation CCA

La formation pour l’obtention de l’attestation CCA se déroule sur deux parties. Une première partie théorique comptant 105 heures de cours, répartis sur 3 semaines. Puis, une seconde partie pratique comptant 35 heures de cours et qui se déroule sur une semaine et demie.

La partie théorique

Les cours théoriques vont notamment se focaliser autour de divers modules aux thèmes très variés. On peut par exemple citer le thème sur l’avion, la réglementation, l’assistance médicale, la sûreté, la sécurité, le sauvetage, la communication, la météo, etc. Les examens au cours de cette première partie théorique seront sous forme de QCM composé de 70 questions portant sur les différents modules précités.

Pour que l’examen théorique soit validé, un candidat devra obtenir au minimum 75% de bonnes réponses. Une fois la théorie réussie, place à la pratique.

La partie pratique

Au cours de cette partie pratique de la formation, le candidat sera plongé dans diverses simulations de situations réelles et il devra mettre en pratique tout ce qu’il a appris et retenu durant les 105 heures de cours théoriques. Il sera notamment amené à apprendre comment manipuler les équipements à bord de l’avion, à communiquer avec les autres membres de l’équipage, à savoir réagir en cas d’urgence et prendre de bonnes décisions en conséquence, etc.

La partie pratique sera alors en quelque sorte une série de mises en situations réelles que le candidat pourrait rencontrer plus tard lors de ses missions. Il sera alors préparé à maîtriser la panique des passagers en cas de turbulence, ou à savoir se servir d’extincteur d’incendie tout en portant son équipement respiratoire.

Lors des cours pratiques, le candidat va également passer des entraînements pour l’épreuve de piscine avec port de gilet de sauvetage. Cet exercice est important afin de préparer les futurs stewards et hôtesses de l’air à effectuer les manœuvres de sauvetage en pleine mer, à remorquer les passagers ou à les embarquer à bord des canots de sauvetage.

 

A propos de nous

Notre conviction : la formation en entreprise est finalement assez peu traitée. Elle mérite un meilleur traitement. Voila pourquoi nous avons créé ce blog !

Notre conviction : la formation en entreprise est finalement assez peu traitée. Elle mérite un meilleur traitement. Voila pourquoi nous avons créé ce blog !

Infos contact

Copyright 2022 © | Tous droits réservés